• A sheltering roof

WEEK 7 - Dimbo 2

Hannah, étudiante en dernière année de Master d'Architecture à Paris, sera pour cette semaine notre rédactrice :

Une grande partie des volontaires étant partie à la découverte de Banjul cette semaine, nous attaquons ce samedi 1er septembre le chantier en effectif réduit, sous une averse tropicale mais avec bonne humeur ! Ici, la pluie est synonyme de refroidissement du climat gambien et donc d'une bonne journée en perspective.

Les tâches sont comme d'habitude multiples. Cette fois-ci, il faudra mettre à niveau le soubassement des classes dans les coffrages. Il s'agit d'être prudent sur le mélange pour éviter un effondrement de la structure pendant le décoffrage comme cela a pu se produire cette semaine sur d'autres projets en terre crue à Karsi Kunda.

En effet, en même temps que notre workshop se déroule deux autres constructions menées par les équipes Stamping Ground et Build with Gambia. Plusieurs déceptions ont légèrement entamé le moral des équipes. Un mur en pisé s'est effondré pour l'un d'eux, et trois parties d'une assise en potto-potto et pierre se sont effondrées pour le deuxième. Malgré tout, nous apprenons de ces erreurs en parlant entre nous pour déceler les problèmes présents et éviter les futurs.


Cette semaine, nous avons coulé les semelles de propreté en béton pour les longrines qui accueilleront quelques jours plus tard le ferraillage des fondations. En parallèle, Marc, Marie, Isabelle et Gabi montent un mur de pierre sèche sans aucun besoin de liant et dont la concrétisation rappelle l'imaginaire méditerranéen sec du sud de la France … Plusieurs personnes de différentes générations passeront sur le site dans la semaine pour vanter la solidité apparente du mur. Un sourire apparaît sur le visage des volontaires !


La pluie est de plus en plus présente le soir, ce qui nous assure des matinées nuageuses et donc moins de coups de soleil. Les enfants du village ont retenu le nom de tous les volontaires, et pour le départ de Lucie et Jeanne, nous avons eu droit à une soirée de danse magnifique. « Life is good in Karsi Kunda. »

Quatre nouveaux volontaires arrivent ce vendredi, dont deux resteront les quatre mois et les deux autres sont des bricoleurs confirmés que nous attendions avec impatience ! Pierre Gilliard, le roi du bricolage, est bien arrivé en Gambie.

D'autre part, le camion chargé du bois bloqué depuis une semaine à Tambacounda vient d'être sorti de l'ornière dans laquelle il s'était embourbé. Accompagné de Marc et Gabriel, Floran est parti récupéré le bois déchargé à la frontière du Sénégal et de la Gambie. Le dernier moyen de transport est cette fois un tracteur manoeuvré par son chauffeur Babar, personnage imposant et large d'épaules. Une fois le bois chargé dans la remorque, nous prenons place au dessus du monticule de planches pour un voyage très agité. Nous empruntons des sentiers cabossés, à la limite entre le marécage et la rivière, le bois risquant de tomber à tout moment et nous avec ! RIP à la gourde de Gabriel que nous avons vu tomber et s'éloigner dans les flots. Nous arrivons à destination avec les deux roues avant du tracteur crevées et nous nous embourbons à 1km du site …




292 vues1 commentaire