• A sheltering roof

WEEK 16 - Un début de routine

LUNDI 05 NOVEMBRE


La semaine commence par des sessions poto poto, assemblage et charpente. Assigné à la charpente, ma tâche de la journée consistera à rattraper la fixation mise de travers d'une panne. Travaillant avec Romane et Isa ainsi que de Sori et Usman, tout va un peu de travers. La fatigue, les machines faisants quelques caprices mal venus et la difficulté d'expliquer le travail de charpente à autant de gens d'un coup me fais perdre un peu pied. Mais, même si de notre côté la charpente se trouve en légère difficulté, Lolo, Rémi, Cathy et Cathy avancent bien le poto poto tandis que l'assemblage suit son cours grâce à Marie, Camille et Lisa. Le soir venu, Marie nous annonce son départ pour Tambacounda. Flo faisant face seul au peu d'efficacité des scieries et des livraisons, et sentant le peu de patience et de force le quitter nous envoya un SOS !! Demain Marie et Rémi partirons relayer Flo dans ce pétrin qu'est devenu la livraison du bois.


MARDI 06 NOVEMBRE


Aujourd'hui, c'est l'hécatombe... Entre Isa et Amel parties au lumo (marché), Rémi et Marie en route pour Tamba et les gens malades nous faisons le chantier à 5 : les 2 Cathy, Romane, Camille, et Moi. En compagnie de Niambi, Sori et Mohamed. La main d'oeuvre a perdu quelques doigts mais continue d'avancer. L'assemblage est assuré par Camille et Romane, les Cathys finnisent de placer les pierres du poto poto et je finis tant bien que mal par mater la panne récalcitrante !! Le soir nous mangeons tous en compagnie de Flo, tout content qu'il est de revenir au village après tant de problèmes en ville.


MERCREDI 07 NOVEMBRE


Nous continuons encore l'assemblage, nous posons les deux pannes de contreventement manquantes et trouvons même le temps de préparer le levage du lendemain.


JEUDI 08 NOVEMBRE


Le levage de la 5eme ferme se passe sans accroc, nous commençons à être rodés au point de pouvoir poser les poutres faîtière et sablières le même jour. Mais !! Au moment de ranger le chantier, un vilain baudet (bobo) nous pris le fagot de cacahuètes amené plus tot par Moussa. Ni une ni deux tout le monde se lance a la poursuite du bourriquet ! Le diable au trousse, l'âne enchaîne une série de crochet a faire palir d'envie n'importe quel 3/4 centre ! C'est alors que Njay bondit sur le dos de la bête et arracha de sa bouche le bouquet d'arachides. Moment victorieux jusqu'à ce que l'animal revanchard décide d'entraîne à travers le champs de mils notre sauveur de cacahuetes. Nous les vîmes resortir du champs plus loin, l'âne se faisant allegrement mater pour avoir fait tourner en bourrique autant de gens.


VENDREDI 09 NOVEMBRE


La journée de repos !! Après une semaine de travail riche en émotions, nous nous reposons tous soit à l'ombre des manguiers du chantiers, soit dans le village .


SAMEDI 10 ET DIMANCHE 11 NOVEMBRE


J'ai oublié mais c'était cool aussi.


Remi Bakary



329 vues1 commentaire