• A sheltering roof

WEEK 1 - Arrivée en Gambie

Mis à jour : 2 août 2018


Dimanche 22 Juillet 2018, nous quittons Toulouse et nous envolons pour Dakar, notre première destination. Nos premiers pas sur le continent africain sont quelque peu éprouvants. Nous atterrissons en périphérie de la capitale sénégalaise où la population vit dans la pauvreté. L'atmosphère est étouffante, de par la pollution, la chaleur, et la surpopulation. Malgré cette confrontation directe, nous restons motivés et partons dès le mardi pour le petit village de Karsi Kunda.

A bord d'un taxi brousse, break familial accueillant huit personnes et leur bagages, nous traversons le Sénégal du nord vers le sud. Les immeubles font petit à petit place au baobab, les constructions en ciment au case en terre, et le sol jonché de plastiques aux champs cultivés. Au fur à mesure que nous descendons la végétation se densifie et l'air se rafraichit. Après de nombreuses heures de trajet à bord de taxi, bus ou minivan, plus ou moins bricolés, nous arrivons enfin dans le bush gambien. S'étendant le long du fleuve, il admet de nombreuses espèces végétales et animales : singes, crocodiles, hippopotames, caméléons, gros lézards, et des oiseaux aux multiples couleurs. Nous avons hâte de découvrir toutes les facettes de ce pays.

Le dernier trajet pour la village est vraiment rustique, le chauffeur vérifie le serrage des roues toutes les quinze minutes afin d'éviter que celles-ci ne se décrochent ! Nous nous engageons alors sur une longue piste de terre cabossée, pour traverser un peu plus d'une cinquantaine de kilomètres en deux heures et demi ! A notre arrivée au village, nous sommes soulagés et très excités d'afin découvrir Karsi Kunda ! Le cadre de vie est à la hauteur de nos attentes, l'isolement du village le préserve de la pollution ambiante des villes. La vie s'y déroule simplement et semble rythmée par le travail au champ et le puisage de l'eau au puit.

Durant ces premiers jours dans le village, nous découvrons un peu plus les habitants, leurs habitudes et coutumes, ainsi que les autres équipes de workshop déjà présentes. Au vu du site de construction, nous commençons à ré-interroger le projet et à rentrer plus dans le détail, maintenant que nous pouvons trouver plus d'informations sur le village, les matériaux, etc. Nous nous lançons également dans la confection d'une maquette en vue d'une présentation de l'équipe et du projet auprès du village dans les prochaines semaines. Ce rassemblement marquera le premier jour du chantier, et de cette belle aventure !





0 vue